[entry-title permalink="0"]

Geco Alcarras 2

Le week-end dernier (21 et 22/02/2015) n’a pas été de tout repos pour l’équipe.

Nous avons profité de l’organisation de l’école de pilotage H2S sur le tracé d’Alcarràs, pour entamer les premiers essais chronométrés du prototype GECO 6.

Partis la veille au soir après la journée de travail et après la traversée de la France, ainsi que d’une partie de l’Espagne, une sieste de 2h00 avant d’entamer une journée marathon n’a pas été de trop.

La météo n’a pas voulu faciliter les essais du prototype GECO 6 et a considérablement limité le nombre de tours lancés. Les températures
trop justes ainsi que des rafales de vent en permanence n’ont pas permis aux pneumatiques de chauffer suffisamment, ce qui provoque des perturbations et des mouvements châssis et empêche une mise au point du prototype.

Comme tout essai, le prototype a subi beaucoup plus de contraintes sur ce tracé relativement bosselé et certaines pièces ont montré leurs limites. Ceci a amené Alex à se retrouver sur l’angle maxi, la GECO6 a alors subi plusieurs dommages sans gravité, cette chute a permis de constater que le prototype était relativement résistant.

Malgré l’efficacité et l’expérience de l’équipe d’endurance, la remise en état a pris un peu de temps, il nous faut également apprendre son fonctionnement
et principe de montage, ce temps perdu limite encore le nombre de tours pour la poursuite du travail.

Les deux autres pilotes, Vincent Houssin et Charles Geers ont également pu boucler quelques tours pour ramener un maximum d’informations.

Le premier objectif visé (chrono de 1,43″) a été atteint dimanche en milieu d’après midi, avec un chrono de 1,42’9 après seulement 16 tours lancés du proto.

Cela a permis de valider cette première phase de développement de façon à entamer les modifications à apporter et commencer la mise au point des suspensions lors des prochains roulages normalement prévus les 28 et 29 mars au Vigeant en préambule des pré 24h00.

La 2e phase des essais aura pour objectif d’égaler des chronos de motos stock, ce qui aurait été possible dès ce week-end avec de meilleures conditions. Avec seulement 1500km d’essais depuis la création du châssis et seulement 50kms depuis les dernières modifications importantes la moto progresse rapidement même si nous souhaiterions être déjà à l’étape suivante.

Un week-end difficile et en demi teinte compte tenu du manque de tours lancés effectués, mais dimanche en fin d’après midi, les obligations professionnelles du lundi matin ont malheureusement contraint l’équipe à remballer alors qu’il restait pourtant un peu de temps de roulage.

Malgré ce manque de tours, l’équipe et les pilotes ont bien avancé techniquement pour avoir les moyens de rallier l’arrivée des 24 Heures, reste la phase d’essais performance à préparer.

Merci à Cyrille et David ainsi que toute l’équipe H2S de leur accueil lors de ces journées.

V@le