[entry-title permalink="0"]

Ce mardi 28/03 se tenaient les essais pré-Mans sur le circuit Bugatti.

Les 3 pilotes de l’équipe, Charles Diller, Vincent Houssin et Louis Rossi étaient présents.

Dès l’ouverture de la piste à 9h, les 2 motos du team étaient prêtes à rouler.

C’est d’abord celle qui a été endommagée lors de la chute à Fontenay qui est sortie, avec Charles à son guidon, afin qu’il puisse se remettre dans le bain, car il n’a pas roulé cet hiver. Nous avons un souci avec cette moto car au bout de 2 ou 3 tours, nous observons une perte de puissance à partir de 10 000 trs/mn.

L’équipe se penche sérieusement sur le problème.

Le problème est récurrent, à chaque nouveau run les pilotes rentrent avec les mêmes remarques sur le sujet, malgré les interventions sur l’électronique. Charles réalise tout de même un petit 43 dans ces conditions, ce qui n’est pas mal du tout pour sa reprise avec, en plus, une moto capricieuse.

Louis de son coté réalise un 39’7 dès son 2e run après une petite modification au niveau de la fourche, mais il se plaint d’un manque de grip plein angle sur l’arrière. Nous nous sommes rendus compte que Dunlop nous avaient proposé des pneus prévus pour 4 relais, donc des gommes beaucoup trop dures pour faire des chronos, surtout avec ces températures modestes. Nous sommes donc aller chercher des pneus plus en adéquation avec ce que les pilotes recherchent pour cet après midi.

Vincent n’a pas roulé ce matin et préfère, étant donné ses bonnes performances au FSBK ce week-end, laisser rouler ses coéquipiers pour qu’il puissent prendre du rythme.

Reprise des runs à 14h. Charles part avec la moto de course pour quelques tours et réalise un 1’41’8.

Louis s’élance à son tour !

Après 2 tours on ne le voit plus et la moto est rapatriée au box par le camion.

Nous relançons donc le mulet fraichement remonté depuis la chute de Fontenay mais cela a pris du temps, les 2 machines n’étant pas encore complètement appairées.

Pendant que les pilotes poursuivent le dévelopement et essayent de faire descendre les chronos , l’équipe s’attaque au diagnostic du premier moteur. Ce ne sera pas bien long : soupape cassée.

 

Vincent réalise un 1’39’9 avec un mauvais ressenti du train avant.

Charles sort un 1’40’5 et détecte aussi un problème au niveau de la fourche.

Louis, qui a le même problème avec le train avant, a fait 1’39’5 en quelques tours avant la fin des essais, avec des pneus endurance a mi-usure.

Charles est reparti mais a été bouchonné et n’a pas pu améliorer avant le drapeau à damier.

 

Il trouve cependant qu’il y avait du mieux mais sans certitude car il n’a pas pu mettre la machine en contrainte maximum.

Le team Slider Endurance affiche en cette fin d’après midi, le 21e chrono des 50 équipages présents, sur les 60 engagés. Les 3 pilotes sont homogènes, au niveau des chronos et du ressenti.

L’équipe est confiante pour la poursuite des essais avec Louis Rossi, le week-end prochain (1 & 2/04) sur le circuit du Val de Vienne, à l’occasion du roulage de sa propre organisation.

vale