[entry-title permalink="0"]

Mardi 23/08 :

Le bus du team est parti de la région Nantaise lundi à 22h30 pour rejoindre le circuit d’Oschersleben le mardi vers 19 heures.

Fred et Valérie étaient déjà sur place depuis le lundi soir, Valé est arrivé mardi en début d’après midi, Vincent pas longtemps après, puis les 2 derniers pilotes vers 2h mercredi matin.

Nos pilotes sont toujours Alexandre Perrault, Charles Diller et Vincent Houssin, aucun des trois n’a roulé ici.

Ce mardi soir a lieu la mise en place du box et la préparation des motos pour les essais libres du mercredi.

Un excellent repas à base de hamburgers et pommes de terre est servi lors de cette première soirée, pour le plus grand plaisir des membres du team ! C’est le chef cuisinier Alex et les filles qui nous ont préparé tout ça !

Mercredi 24/08 :

Cette journée du mercredi est consacrée aux essais libres, c’est une journée ‘training’ qui ne figure pas dans le programme du ’19e German Speedweek’ et qui se déroule sur le site ‘Motorsport Arena Oschersleben’.

On peut y faire rouler les 2 motos en même temps du moment qu’on achète les sessions !

Nous en profitons pour faire rouler Vincent (combinaison bleue) et Charles (combinaison blanche et noire) dans le premier run de 25′ , tout se passe bien, ils découvrent la piste.

Dans le 2e ce sont Charles et Alexandre (casque xlite) qui se lancent.

Charles tombe en panne avec le mulet, (défaut circuit essence) et rentre à la poussette ! Mais 2 tours plus tard c’est la moto de course pilotée par Alexandre qui ne passe plus devant la cabine de chronométrage !

Drapeau rouge ! On apprend que la moto a chuté, on suspecte une casse moteur, il y a eu beaucoup de fumée et de l’huile sur la piste. Au bout de la ligne droite avec de l’huile sur les pneus, le pilote n’a pas pu tourner et a du sauter de la moto ! Bien sonné, il a mis du temps à se relever et est évacué vers l’hôpital.

Toutes les photos de la chute.

Nous récupérons la moto et elle est complètement détruite !

Après une recherche rapide, on constate un défaut technique sur le filtre à huile, le joint s’est desserti et l’huile a été pulvérisée partout !

La moto a terminé sa course dans le mur de pneus et a été retrouvée derrière les 2 murs de sécurité, après avoir fait plusieurs tonneaux !

Nous avons récupéré les pièces encore utilisables pour la course (kit cartouche et optiques) mais le reste est trop endommagé.

Après une réadaptation des pièces sur le mulet, les 2 autres pilotes ont pu reprendre les essais l’après midi, afin de continuer la mise au point de la moto pour les qualifications du lendemain.

Ils ont bien pris la mesure des enjeux du week-end et nous sommes à 2 secondes des objectifs initiaux.

Débrieffing dans le box avec eux à la fin de cette première journée :

Le pilote hospitalisé se porte relativement bien, n’a rien de cassé mais reste en observation au moins une nuit.

Ce soir c’est le contrôle technique, suivi du briefing des pilotes.

Demain essais libres 10h à 12h, qualifications l’après midi et essais de nuit pour finir.

Jeudi 25/08 :

Jeudi matin se déroulent les essais libres et ils s’avèrent plutôt chaotiques pour le team ! Après avoir testé des réglages dans des directions éloignées, surtout au niveau de l’assiette, rien d’efficace n’a été mis en évidence. Les chronos descendent mais nous avons toujours des problèmes. Si on améliore une phase c’est au détriment d’une autre …

A la fin des essais libres il a été décidé de revenir aux préconisations du préparateur suspensions pour que les pilotes puissent attaquer les qualifications sereinement.

En effet après tous ces tests, ils sont un peu perdus dans les réglages et ont besoin de retrouver des bonnes sensations et du plaisir !

Pendant ces essais le coup de feu n’est pas le monopole du team technique, d’autres compétences indispensables sont utilisées, sous la direction d’Alex, pour le confort et le plaisir de tous !

Ils se sont mis au travail après avoir été récupérer Alexandre à l’hopital, il ne pourra pas piloter mais sera toujours avec le team pour discuter des réglages.

Lors des qualifications Charles a fait 1,30,50 et commence à comprendre le mode d’emploi du circuit et de la moto.

De son coté Vincent n’a pas trouvé ses marques et réalise 1,32,30 dans la première partie de sa qualification et sans pouvoir améliorer après un changement de pneu avant.

A suivre dans la soirée les essais de nuit qui sont obligatoires. En plus de la validation de l’éclairage nous en profiterons pour continuer le travail de réglage du châssis.

Ces essais se déroulent de 20h à 21h30, nous diminuons l’empattement de la moto en raccourcissant la chaîne pour tenter de trouver la maniabilité qui nous manque cruellement depuis le début de la semaine.

Les 2 pilotes valident tout de suite le gain en maniabilité et on décide d’aller à l’extrême en raccourcissant à nouveau, mais des signes de faiblesse du 5e rapport nous empêche de valider et on en restera là pour ne pas risquer un dommage moteur.

A 22h l’équipe attaque le chantier qui consiste à prélever la boite de vitesse de la moto accidentée mercredi pour la monter sur la moto qui fera la course. Cela implique évidemment de démonter les 2 moteurs !

Dès le démontage le diagnostic est rapide, pignon de 5e HS et une des 3 fourchettes tordue.

Remontage et fin de l’opération pour l’équipe technique vers 3h30 le vendredi matin.

Dans quelques heures se dérouleront les 2e qualifs, puis en soirée la visite des stands !

 

Vendredi 26/08

Ce matin a lieu la 2e séance qualificative.

Charles valide l’apport de maniabilité suite à la réduction de l’empattement.

Mais finalement il préfère le comportement d’une moto intermédiaire.

Vincent de son coté va découvrir la moto ultra courte et améliore tout de suite d’une seconde.

Mais le manque de roulage dans cette configuration nous force à revenir vers un réglage intermédiaire pour plus de sécurité. Cela est préférable afin d’aborder une course qui sera assurée par Charles et Vincent, Alexandre étant bien chiffonné par sa chute de mercredi !

Le chrono moyen est légèrement amélioré 1.31.008 mais nous ne gagnons pas de place sur la grille et restons 26e.

En début de soirée c’est la traditionnelle visite des stands.

Nous avons préparé une moto toute belle pour cette occasion !

Et il n’y a pas que la moto qui est sur son 31, les filles SLIDER aussi !

Le moment de la visite est aussi l’occasion de décompresser pour le team, avec des rires et des moments de détente bien mérités !

Mais le répit est de courte durée et il faut déja procéder à quelques ajustements pour le warm up de samedi avant d’aller diner !

Samedi 27/08

Le matin se déroule le warm up.

Lors de ces 45 minutes, nous avons trouvé un réglage satisfaisant pour les 2 pilotes.

Ils vont pouvoir aborder la course sereinement.

C’est Charles qui prendra le départ, la mise en grille commence à 13h15.

La moto et le pilote sont prêts !

Le feu vert s’allume au bout de la ligne des stands, Charles a 5 minutes pour prendre la piste.

Il s’élance calmement dans le temps imparti.

Une fois en place à la 26e position, la bonne humeur règne comme toujours dans le team !

Roland Wozniak, responsable DUNLOP Motorsport France, vient encourager notre équipage !

Les filles sont bien la, Mélanie en Umbrella girl pilote et Chloris pour la moto !

Les pilotes et le team manager encouragent affectueusement Charles pour le départ !

C’est Féfé qui tiendra la moto pour le départ de cette épreuve, il guette le drapeau pour le tour de chauffe :

Après ce tour de formation c’est le départ pour de bon et c’est parti pour une endurance de 8 heures !

Vidéo du départ :

Bon départ de Charles qui va remonter de 3 places dans la première demi heure !

Il continue dans un bon rythme :

14h45 retour au box pour un ravitaillement rapide et essayer de repartir sous le deuxième safety et ne perdre qu un demi tour…. Nous n’avons pas réussi ! Le rouge est passé juste avant le départ de Vincent.

Jusqu’à 17h05 les ravitaillements vont s’enchaîner normalement tous les 38 tours et nous sommes 16e !!

Les chronos sont en 1.31.5 pour Charles et 1.32.5 pour Vincent.

A 16h25 Charles évite de justesse une chute à cause d une flaque d’huile sur la piste, il traversé le bac et repart. Mais 3 autres motos n’auront pas cette chance, il roulait en 1.30.5 à ce moment.

Charles rentre au stand à la fin de son relais.

Vincent s’élance à son tour !

Mais il doit rentrer après seulement 4 tours pour un soucis de sélecteur. Le temps de la réparation nous fait rétrograder (et oui un sélecteur ça sert à ça aussi) à la 22e place !

Vincent peut repartir, la lumière commence à baisser d’intensité !

Mais à 19h55 retour de Vincent pour surchauffe moteur !

Remise du circuit en eau et on recule cette fois à la 26e position !

Il fait de plus en plus sombre sur la piste d’Oschersleben.

Et encore des ennuis, 20h30 retour de Vincent avec le shifter HS !

Effervescence dans le stand pour son changement rapide !

20h55 Après un dernier ravitaillement, Charles prend son relais dans le but de finir la course.


Mais il rentre au bout de 20 minutes pour encore un problème de shifter.

Il repart pour les 40 dernières minutes et passera les vitesses à l’embrayage ou à la volée.

On attend la délivrance, Vincent reste en tenue au cas ou.

Le team guette son pilote et on termine 22e !

La 22e position est une bonne place car nous terminons la course ce qui n’est pas le cas de 7 motos, dont celles de grands teams comme la Kawasaki no11 (5e sur la grille), la Honda no5 (4e au départ) et même le YART no7 qui avait la pole position !

Mais un peu de déception tout de même car sans les ennuis techniques nous pouvions terminer 16e (notre meilleure place en course), le rythme des pilotes et l’efficacité du team lors des ravitaillements le permettaient !

Il est temps de ranger le matériel car beaucoup de membres du team devront être à leur travail lundi matin !

Et avec le sourire !

La moto est embarquée pour rentrer dans sa région Nantaise.

Le week – end est terminé, départ du car à 00h15 !

Merci à tous nos partenaires sans qui cette aventure n’aurait pas été possible !

v@le