[entry-title permalink="0"]

Préparation pour la course !

Le team a particpé à une journée d’essais pré Le Mans, le mercredi 28/08 sur le circuit Bugatti
avec une R1 2012.
Les 3 pilotes sélectionnés pour cette épreuve en 2013 étaient:

Alexandre Ayer (déjà pilote dans le team l’an dernier):

Alexandre Perrault :

et L’écossais Jimmy Storrar :

Les performances ont été homogènes pour les pilotes qui ont tous tourné dans la même seconde, en 1,44.
Un chrono certes tres interessant mais loin des performances espérées !

Ils ont tous souffert d’un probleme de précision du train avant les empêchant d’améliorer ces temps. Le probleme a heureusement pu être résolu dès le lundi suivant lors d’un essai sur un autre circuit.
A noter également que la fabrication d’inserts de déport de tés de fourche a été lançée.

Le team « Slider Enduarnce » a fait un bon choix en dénichant le pilote Ecossais pour venir épauler les 2 alex dans cette édition 2013, malheureusement, le faire venir au Mans a permis à un team concurrent de le recruter sur place !!!

Il reste à ce jour un poste de pilote vacant mais le team manager, Mickael Lecouturier a plus d’un tour dans son sac et un carnet de contacts « moto » suffisamment impressionnant pour que l’on ne se fasse pas de soucis !

Lundi il y a eu la rencontre avec le nouveau jeune pilote, Charles Diller.
La mise en place du stand.
La préparation de la moto pour les essais du mardi.

mardi matin il y a eu roulage sur le sec avec des réglages qui évoluent dans le bon sens.
Charles prend la mesure de la monture.
Alex Ayer s’est entrainé pour faire progresser la moto.

Dans la matinée Alex Perrault a envoyé un message pour impossibilité de se dégager professionnellement
cette semaine !
L’information a été confirmée le midi par une conversation telephonique !

Le team a contacté Mickael Lalevée qui est disponible pour la course et sera present dès ce mercredi matin, en forme et motivé, pour les vérifications techniques et administratives. Il decouvrira la moto le lendemain juste avant les qualifs.

L’apres midi le team n’a pas jugé utile d’aller rouler sous la pluie.
Les données météo promettent un week end sec, que ce soit les qualifs ou la course.

Micka travaille sur l’ajustage de la coque !

Le box juste avant le repas du soir :

Les pilotes pour slider endurance ce week end :

Charles Diller :

Il court en vitesse depuis 2000, premiere course à
12 ans. Depuis 2 ans il participe à la coupe O3Z hypersport avec un R1, en 2 courses soit 4
manches il en a gagné 2 ! Avec un chrono de 1’43’7 au vigeant !
Ce sera ce week end sa premiere participation aux 24 heures du Mans.

Mickael Lalevée :

Un palmares deja impressionnant !
Champion du monde superstock en 2007 puis 3 fois 3e au même championnat entre 2008 et 2011 !
Il a déja réalisé 1’42 en course au Mans !

Alex Ayer :

Première course à 12 ans également.
Vice champion de France des moins de 25 cv en 2010, coupe hypersport O3Z avec un R1 en 2011 ainsi que sa première participation aux 24H du Mans avec Slider Endurance !
Trophée Pirelli en 2012 (ou il court contre Meco et szalai qui deviendront
ses coequipiers chez slider endurance aux 24 heures 2012).
Enfin cette année, promosport 1000 ou malheureusement blessé, il va manquer 3 courses pour finalement finir 12e au général avec un 1000 CBR.
Il a réalisé 1’43’7 sur le bugatti avec cette moto lors du promosport en juillet !

Ces 3 pilotes connaissent bien le R1 crossplane, un avantage certain pour le team Slider Endurance !

Le 4e pilote est Christophe Passat :

Jeudi 19 septembre 2013

Essais libres de 12h30 à 14h30.

Apres avoir été présenté au team mercredi, Mickael découvre la moto ce jeudi midi ainsi que les pneumatiques dunlop avec lesquels il n’a pas roulé depuis plusieurs années.

Cela lui fait beaucoup de nouveaux repères à prendre sur une moto globalement moins performante que celles dont il dispose habituellement.

Toutes les infos sur la partie cycle recueillies aupres des pilotes sont compilées, les réglages sont affinés pour finalement trouver un ‘setting’ proche de celui de l’an dernier. Qualifications de 17h00 à 18h50. 20′ seulement par pilotes, il ne faut pas se rater !

Alex prend un rythme très élevé d’ebtrée de jeu avec un excellent 1’41’9 au 4e tour !

Malheureusement un probleme de ravitaillement va l’empecher d’améliorer et ce sera la panne d’essence. Avec les réglages de ce jeudi, un 1’41’5 était envisageable.

Mickael Lalevée attaque sa séance qualifications avec beaucoup de nouveaux repères avec moto et pneus inconnus et réalise un 1’44’9 en fin de session.

Charles a des soucis au niveau de la stabilité mais surtout liés à un pilotage différent et aussi une différence de gabarit.Il réalise cependant un tres bon 1’44’3.

Le 4e pilote a également une séance qualification, Christophe peut rouler un peu !

A l’issue de cette première séance qualificative, la moyenne des chronos des 3 pilotes place le team 38e. Cette 36e édition des 24 heures moto compte 61 engagés pour 56 places. En se classant 38e le team est à 8 places de l’objectif envisagé lors des essais pré-Mans fin aout. Cet objectif avait été établi dans d’autre conditions, notemment avec 3 pilotes qui connaissaient bien la moto pour avoir participé aux essais pré-Mans, pas avec 2 nouveaux pilotes qui doivent apprendre la machine !

En fin d’apres midi avait lieu la traditionnelle photo des pilotes !

Un peu de repos au box pour les pilotes, ici Alex en conversation avec Gerard Jolivet :

Ce fut ensuite le tour des essais de nuit de 21h à 22h30.

Coté mécanique un bruit moteur insistant est apparu ! La nuit fut longue pour les mécaniciens qui ont tenté de résoudre le problème jusqu’à 4h30 sans succes ! Il fut en effet impossible de diagnostiquer le probleme sans démontage.

Vendredi 20 septembre 2013

Réveil difficile pour les membres du team ce vendredi matin !
Entre les problemes de changement de pilotes, les problèmes d’alimentation en pièces et les soucis mécaniques, le début de semaine a été éprouvant et ça se voit sur les visages !
Mais tous se serrent les coudes et le team n’a rien perdu de sa hargne légendaire !


Malgré le bruit suspect le moteur est utilisé pour la 2e séance de qualifications pour ne pas risquer d’utiliser celui du mulet qui est juste rodé et délivrerait une puissance largement inférieure.
Cette séance donne une nouvelle fois 20′ à chaque pilote, entre 11h20 et 13h10.
Il a été convenu avec Alex que cette séance serait utilisée pour pauffiner les réglages et obtenir un setting homogène afin que Charles et Mickael améliorent leurs chronos.

Alex réalise tout de même un 1’42’6 avec les pneus de course qui font 2 heures, soit environ 70 tours contre seulement 15 tours pour ceux de qualifs.

Mickael part avec le même train de pneus et améliore de 8/10 avec un 1’44’1.

Charles pour sa part sera à juste 1/10 de son chrono de la veille avec les pneus en fin de vie.


Le moteur au bruit suspect n’a toutefois pas fonctionné de façon optimale et il n’a y donc pas d’améliorations au niveau des chronos.

Le démontage du moteur montre tout de suite d’ou vient le probleme, c’est sur le cylindre 1.

Un moteur d’une autre moto de l’atelier dans le 44 est rapatrié pour la course, il s’agit de celui du mulet 2011.
Une grosse séance mécanique attend l’équipe ce vendredi apres midi avec calage des arbres à cames et pastillage des soupapes.
En fin d’apres midi il faut amménager le stand pour la visite guidée qui aura lieu à 18h30 !

Les pilotes signent des dédicaces pour les visiteurs :

Et il y a beaucoup de monde !

Interview de Micka, team manager :

Le moteur arrivé à 17h30 est passé directement sur l’établi pour l’opération calage et pastillage prévue.

Encore une nuit de travail pour les mécaniciens qui doivent remettre ce moteur sur la machine qui doit être prete à tourner pour le warm up à 10h30.


Toutes les pieces concernant l’injection ont été remplacées par celles du mulet pour éviter de recréer le phénomène,
Il y a en effet un doute sur une possibilité d’un injecteur bouché.

Samedi 21 septembre 2013

Le warm up se déroule sans problème, l’équipe technique a fait un travail formidable !

L’enregistreur de données indique que le réglage injection est tres bien adapté à ce moteur. Les performances sont pratiquement indentiques au premier.

Suite à l’amélioration de 2 équipages concurrents nous sommes 40e sur le grille de départ. Nos 3 pilotes se sentent bien sur la moto et sont prets pour ce tour d’horloge.

les 15h fatidiques approchent !

C’est Alex qui prend le départ !

On discute encore un peu strategie en haut lieu !

Alex s’élance !

Il réalise un beau premier relais en accrochant la 28e position à la fin de son run !

C’est au tour de Charles et pour le premier relais de sa première participation aux 24 heures du Mans il a toujours un probleme de stabilité !

Il réussit quand même à tenir la 29e place ! Mais un problème de bouchon de radiateur va venir perturber son rythme et il va devoir passer au stand pour une intervention des mécanos. Nous repartons 48e ! Les 12 minutes de stand nous ont fait perdre 20 places malgré l’efficacité et la vitesse d’intervention du team technique. L’objectif de départ de faire un top 15 va être difficile à atteindre !

C’est Charles qui part à nouveau, il va donc faire un relais et demi d’entrée de jeu. Il est temps pour Mickael de prendre la piste et il pendant ce premier relais il a faire gagner 4 places à la #119 !

Les relais s’enchainent, pas de soucis à l’horizon, Alex repart et réalise un relais sans encombres. C’est au tour de Charles, la nuit tombe.

Mais soudain, aux 2/3 de son relais il s’arrête juste avant la chicane Dunlop, la boucle arrière posée sur le pneu !

Il ramène la moto à la poussette depuis la chicane par les voies de sécuruté, le tirant de basculeur de suspension arrière a cassé lors de la réaccélération au raccordement !

Il est à ce moment environ 20h30 et remonter la piece identique prise sur le mulet ne parait pas être une bonne idée. C’est une piece identique, le team cherche alors un tirant d’origine pour ne pas risquerune autre casse. C’est le team Yamaha no 87 que nous remercions au passage, qui va nous preter la piece pour que nous puissions continuer l’aventure. A noter, 2 places de perdues avec ce probleme mécanique ! C’est Mickael qui repart, puis Charles et enfin Alex pour un tour de relais sans problemes.

Mickael exécute un relais dans un rythme régulier et remonte à la 42e place.

C’est à nouveau au tour d’Alex qui part avec pneus AV et AR neufs.


Dans son premier tour lancé, au niveau de la chicane Dunlop, il a la sensation d’une roue arrière bloquée !
La moto raccroche et high side !

La moto rentre au stand et il y a un peu de boulot !


repose pied, reservoir, carenages puis fourche et tés !
Apres le remontage l’équipe controle la transmission sans rien trouver d’anormal.
Encore du temps de perdu avec tous ces controles mais c’est la sécurité des pilotes qui est en jeu.

Charles repart avec pour consigne de rentrer au stand si il detecte le moindre probleme.

Mais heureusement tout s’est bien passé et il fait un bon run, en 46 dans la premiere partie pour finir regul en 44.
La moto va bien !

Dimanche 22 septembre 2013

Malheureusement pendant le relais de Charles, nous apprenons qu’Alex a le poignet cassé et ne pourra pas remonter sur la moto !

Il reste 13h de course à tenir avec 2 pilotes, dont un novice en 24 heures.

L’équipe prend la décision de déclarer forfait pour des raisons de sécurité principalement.
De plus, la place occupée à ce moment ne permet pas d’esperer une quelconque remontée au classement
avec seulement 2 pilotes, l’abandon fut la solution raisonnable.

La feuillle des relais en restera donc la :

Mais c’est une équipe plus soudée que jamais qui va fermer le rideau !

Aujourd’hui le team slider endurance n’a plus comme seule ambition de terminer la course et préfère cette solution de forfait pour mieux rebondir la saison prochaine !

V@le